Le Territoire - Il Territorio

Roncobello

La commune

Commune de la haute Valle Brembana (A 47 km de Bergame), superficie de 25,50 km², densité 18 habitants/km², 480 habitants, altitude moyenne de 1009 m.

panoramique roncobello t

Ce village se dresse au centre d’un plateau exposé aux conditions d’ensoleillement favorable, situé au centre de la Valsecca, sur le coté latéral de la Valle Brembana.

Roncobello était connu sous le nom de Ronco, ce nom propre dérivait du dialecte « ronch » (comme un terrain en terrasses)

L’adjectif « bello » a été rajouté à Ronco par Vittorio Emanuele II en 1863 pour sa splendide position naturelle. (Voir l'article)

Les hameaux

bordogna villaggio mcapovalle villaggio m

Roncobello, outre son chef-lieu, est composé des hameaux de Bordogna, Baresi et Capovalle.
Les premières habitations de Roncobello qui ont été construites servaient pour l’hébergement des paysans qui cultivaient le seigle, pommes de terre et légumes. Ils élevaient du bétail, coupaient du bois pour le chauffage, la construction et aussi pour fabriquer le charbon de bois.
La première communauté s’est installée dans la partie centrale de la Valsecca autour de la seconde moitié du XII siècle, dans l’actuel Roncobello. La partie haute de cette vallée à l’origine s’est appelé « Ruc » (Ronco) qui signifie : les rochers gagnés.

Le tourisme

Avec le XX siècle commence le développement du tourisme avec la construction de quelques hôtels et des maisons de villégiature. Les principales sources de revenu de la population sont aujourd'hui issues des activités artisanales, de l'habillement et du commerce lié au tourisme saisonnier.

hotel milano roncobello t

Les églises

L’église de Roncobello dédiée aux Saints Pierre et Paul est du XVII siècle où sont conservés à l’intérieur de nombreuses fresques et riches décorations œuvres de Luigi Morgari de Turin.

roncobello eglise spc t

Autre édifice important c’est la petite église de la Béate Vierge des avalanches de Capovalle, édifiée en 1675 et où se trouve en son intérieur un rétable qui a pour thème le Purgatoire ouvert à la miséricorde de Marie.

Voir l'article sur les églises

Bordogna

Le hameau

Hameau de Roncobello, altitude 656m, situé sur un ample plateau et une exposition idéale.
Suivant quelques spécialistes le nom de Bordogna dériverait de « bordonus » nom patricien de la Rome antique. Il est constitué d’une rue principale, regroupe les habitations autour de l’église paroissiale et des lieux dits situés pas très loin du centre qui ont pour noms : Torre, Forcella, Zucchero, Case Barelli et Foppacava.

Son église

L’église dédiée à Sainte Marie de l’assomption, fût construite en 1737 sur les anciennes ruines de l’église Saint Georges.
A l’intérieur de cette église sont conservés 2 toiles précieuses de Carlo Ceresa où l’on peut voir : Saint Antoine de Padoue et Saint Antoine Abate.
Identifié sur un cadastre du XVIII siècle sous le nom de Bordogna de’ Ronchi, elle a été rattachée à Baresi de 1798 à 1805 ensuite à Baresi et Ronco de 1809 à 1816 et fût autonome de 1816 à 1927 année où elle fût définitivement rattachée à Roncobello.

Baresi

chiesa baresi m

Le hameau

Hameau de Roncobello, altitude 875m situé sur un petit plateau, son nom dériverait du mot celtique « Bar » qui signifie « hauteur, éminence » et construite de petits lieux dit qui ont pour noms ; Oro, Valsecca et Case sotto. Composé de sobres demeures rurales, avec un toit souvent recouvert de lauzes, ces habitations sont disposés de chaque cotés de la route qui mène à Roncobello.

Son église

L’église dédiée à Saint Giacomo a été construite à la limite inférieure du plateau en position panoramique sur la conque de Lenna.
Elle a été construite en 1530, à l’intérieur se trouve une toile précieuse de Carlo Ceresa intitulée : Saint Jean Baptiste. Déjà autonome à sa construction l’église fut ensuite rattachée à la Paroisse de Roncobello

 

Traduction de la brochure "Roncobello, ti accoglie e ti informa"
par Alain Milesi et avec l'aimable autorisation de l'office du tourisme de Roncobello.