Le moulin de Baresi - Il Mulino di Baresi

 Le Moulin du cœur resplendit de nouveau - Il Mulino del cuore è tornato a splendere

moulin baresi m

La belle et grande époque de la haute Vallée Brembana sourit à nouveau. Dix ans de solitude l’ont épuisé, mais aujourd’hui le moulin de Baresi est sauf, et de nouveau en pleine santé grâce au « FAI » Fondazione per l’Ambiente Italiano.

Le 22 juillet 2006 dans un splendide cadre de verdure à Baresi, petit hameau (quarante âmes) de Roncobello, l’inauguration du moulin a crée un petit évènement, il ne pouvait en être autrement.

En 2003 pas moins de 1300 personnes avaient signalé ce site au cours de l’opération FAI « les lieux du cœur » et fait un concours, pour sauver les chefs d’œuvre et monuments les plus aimés des italiens et le moulin est arrivé en seconde position.panneau moulin baresi m

Un lien profond unit la petite communauté de Baresi au moulin depuis 1672 date gravée sur une poutre interne qui a vu passer des générations entières. A commencer par la famille des Gervasoni qui depuis les années 1600 en est propriétaire. Le moulin est aujourd’hui dédié à Maurizio Gervasoni, le dernier meunier qui jusqu’en 1996 a ecrasé le grain de maïs pour la farine de polenta. Et pour l’association Maurizio Gervasoni le FAI lui a consigné les clés du moulin, après qu’il l’ait acheté et restauré merci à la Banque Intesa, Groupe Italcementi, Fondation BergamasqueOnlus, Sanpellegrino, Montello Spa, Percassi. « Le FAI a dit Marco Magnifico, administrateur délégué à la culture : a huilé une roue qui s’était arrêtée et maintenant nous la confions de nouveau à la collectivité ».

La restauration conservatoire (aux bon soins de l’architecte Leonardo Angellini et l’entreprise Pandini de Bergame) a réutilisé les sables et matériaux du lieu pour redonner vie à cette structure. Maintenant, les mécanismes, engrenages fonctionnent à nouveau, dans le vieux canal coule l’eau du torrent Valsecca. La grande roue commence à tourner sous les applaudissements. Et l’on commence à narrer des histoires d’une autre époque.

eau du moulin de baresi m

« Il y avait des jours où la clé du moulin se trouvait sous une pierre quand nous, nous n’étions pas là ce qu’est entrain de nous dire Madame Teresa Bonetti 80ans, mère de Maurizio Gervasoni, les gens alors ouvrait la porte, déposaient les épis de maïs pour les moudre. Il régnait alors un climat de confiances » Un moulin de fable ? « Autre que des fables continue madame Bonetti nous étions très fatigués avec les sacs de farine sur dos et parcourant les chemins muletiers ».

La structure accueillait aussi un four à pain, une « casera » (lieu où l’on faisait le fromage), un pressoir pour les noix, ce dernier a été fermé en 1926 quand la garde financière a mis les scellés et mis aux arrêts Maurizio Gervasoni qui n’avait pas déclaré le nombre de litres d’huile produits durant cette année.

Le ministre pour les biens et les activités culturelles a défini le moulin « comme un important témoignage matériel d’un bien de valeur démo-anthropologique ».

Giorgio Contessi

 

Traduction de la brochure "Roncobello, ti accoglie e ti informa"
par Alain Milesi et avec l'aimable autorisation de l'office du tourisme de Roncobello.