Articles

Le château à la Forcella - Il Castello alla Forcella

Dans la localité de Forcella

Au lieu dit de Bordogna, il existe un coteau identifié dans la toponymie des lieux et appelé « le château » à sa base s’élève l’antique petite église Saint Jean Baptiste. Sur son flanc on trouve un sentier muletier qui mène à Fondra, surnommé « les escaliers » Jusqu'à la moitié du XIX siècle c’était l’unique voie pour rejoindre le bas de la vallée.

Dans la tradition populaire le château était resté en mémoire, mais plus par la légende que la réalité historique. Il n’y a pas si longtemps quelques chercheurs ont consulté les archives et reconstitué l’histoire du château.

Les travaux qui ont suivi ont mis en évidence les murs du périmètre et sa construction est d’une étendue remarquable. Sur le côté sud-est il ressort les restes d’une imposante tour carrée d’environ 7m de coté dans laquelle se trouvait une porte d’entrée.

Sur la base de documents retrouvés, la construction du château semble datée du XII siècle avec une structure primitive, simple et de dimensions réduites. Plus tard au XVII on retrouvera une structure plus élaborée- Les fouilles récentes semblent le confirmer.

La construction du château est attribuée à la famille Fondra-Bordogna qui à l’époque dominait la Valsecca et la vallée de Fondra. Les armes de la famille sont aujourd’hui conservés à Bordogna et à Fondra. Les témoignages des anciennes coutumes liées à la domination de cette famille est encore vive de nos jours.

Outre le loyer versé à la commune, un impôt particulier était payé par les fermiers en location  l’alpage de Mezzeno, cet impôt qui existe toujours depuis l’an 1400, il s’agit de 2 fourmes de fromage destinés en son temps aux descendants de la familleFondra-Bordogna et aujourd’hui il est donné une fourme à l’église de Bordogna et une autre à une famille de Roncobello.

Rares sont les écrits historiques sur le château mais une chose est sure, à la fin du XIV siècle alors que les combats entre les Guelfes et les gibelins ont provoqué la mort et la destruction, la famille était propriétaire de la tour et du château, quelques membres de la famille ont été engagés par les Gibelins. Ces faits ont été retrouvés sur certains documents d’époque.

Le château devait avoir une importance stratégique pour le contrôle du seul accès sur la vallée de Fondra. Les liaisons entre souterrains étaient possible et la tradition populaire veut qu’il exista un souterrain entre le château et la tour, elle aussi propriété de la famille. Ces souterrains auraient pu en d’autres moments constituer des voies de défense ou de retraite en cas d’attaques.

Il est probable que durant le XIV siècle le château a perdu de son importance et une phase d’abandon et de destruction est arrivée. Les pierres et les matériaux récupérés pour la construction d’édifices à Forcella et à Bordogna.

On peut accéder au château à partir de Forcella en empruntant un chemin aisé.

 

 

Traduction de la brochure "Roncobello, ti accoglie e ti informa"
par Alain Milesi et avec l'aimable autorisation de l'office du tourisme de Roncobello.