Articles

Les Premières Communautés - Le Prime Comunità

Les origines

fontaine omaggio m

En remontant la haute Valle Brembanna, 3km après Lenna on trouve une route partant sur la droite et qui vous emmène à Roncobello.
Bordogna est le premier centre habité que l’on trouve en remontant la vallée où coule le torrent Valsecca.

Le nom de bordogna a pour origine « bordo » et selon les géologues en des temps lointains, il y avait un lac où des embarcations étaient utilisées. Bordo signifie « rive ».
Dans la vallée de la valsecca c’est surement le centre habité le plus ancien (Avant 1200) les documents historiques sont rares mais toutefois ont peut dire que Bordogna est la citée ainée par rapport à Baresi et à Roncobello.

Bordogna est entouré par de très petits hameaux : Torre, Forcella, Zucchero, Casa Barelli, Foppacava.

Pacte et décret

Dans l’antique pacte, Bordogna était le siège communal qui comprenait les territoires des communes actuelles de Fondra, Trabuchello, Baresi et Roncobello. Fondra s’est séparée de cette commune en 1534, Baresi et Roncobello sont devenues autonomes en 1587 et se sera un décret gouvernemental de 1927 disant que les trois communes deviendront une seule commune avec comme chef-lieu un seul nom : Roncobello.

Les premières communautés

La première communauté à s’installer dans l’actuel Roncobello, sur la partie supérieure du torrent Valsecca (dans les années de 1150 à 1200 constituée par un noyau familial (les Gervasoni) issu de Baresi et à la recherche de surfaces agricoles et alpages. Plus tard cette très petite communauté à été rejointe, par des militaires déserteurs (Miles) qui recherchait un asile. Ils se sont définitivement établis à Roncobello et changer de nom pour devenir : Milesi
Les lieux dits de Roncobello avaient pour noms : Caprini, Serata, Costa inferiore, Capovalle, aujourd’hui encore habités.

Il existe un document témoignant de la vitalité de cette communauté naissante daté du 6 avril1472.

L’activité touristique était à peu près inexistante à cause des difficultés de communication entre les villes de la vallée Brembana. Les premiers symptômes de l’évolution touristiques ont débuté dans la seconde moitié du siècle dernier. A cet égard une légende tenace dit que parmi les premiers touristes à s’aventurer dans Valsecca (improprement appelée vallée sèche) et au contraire c’est une vallée verdoyante qui se vante d’avoir l’une des plus belles pinèdes de la Lombardie.

Ronco devient Roncobello

Dans l’automne 1862 ce fut le roi Vittorio Emanuele II qui au cours d’une partie de chasse s’est écrié « Ceci n’est pas Ronco mais Roncobello » et à aussitôt donné l’ordre d’en changer le nom. Le décret sanctionnant cette nouvelle identité de Roncobello avec la signature du Roi en date du 28 juin 1863 est jalousement conservé dans les services communaux. (Voir l'article)

 

Traduction de la brochure "Roncobello, ti accoglie e ti informa"
par Alain Milesi et avec l'aimable autorisation de l'office du tourisme de Roncobello.